Le gardien des rêves

Publié le par polly





- "Dis, maman c’est quoi mourir ? 

- Mourir c’est s’en aller allumer la nuit sous forme de petites étoiles, brillant de mille feux, pour que les petits enfants n’aient jamais peur dans le noir. Chacune des personnes que l’on aimait et qui nous ont quittés, veillent ainsi sur notre sommeil. Mourir c’est aussi et surtout aller rejoindre le gardien des rêves.
 
- Il est où le gardien des rêves ?

- Dans le ciel, juste à côté de la lune, mais il se cache, il est très timide ! Lorsque le marchand de sable magique est passé, et que les enfants s’endorment, leurs paupières s’abaissent comme des petits rideaux, pour que le spectacle puisse commencer. Un monde merveilleux s’illumine alors dans leurs petites têtes sur des princes charmants, des petits animaux, des gentils ou vilains personnages... Malheureusement, aux premières lueurs du nouveau jour qui se lève, ces histoires magiques s’évaporent dans les brumes de l’oubli. C’est pour cela que le gardien des rêves collecte tous ces jolis contes. Mais il y a tant d’enfants et tant de rêves qu’il est obligé de se faire aider. Tu sais, tous ceux qui te manquent tant, tu peux si tu le veux, les observer par la fenêtre. Tu peux même leur faire un signe de la main. Bien sûr ils sont si loin dans le ciel que tu ne pourras pas reconnaître leur visage mais ils sont bien là. Pour que tu saches où ils sont, ils se positionnent toujours de la même façon que l’on appelle constellations, et à laquelle ils ont donné des noms rigolos comme la Grande Ourse et la Petite Ourse dont on ne voit que leurs chariots mais que l’on reconnaît bien et dans lesquels ils récupèrent les rêves. Pégase et son carré, les grandes ailes de chauve-souris de Cassiopée, la fourche de Persée, le papillon d’Orion, la maison du Cocher...
Ils s’amusent bien là-haut.
C’est pour çà que la mort n’est pas triste et qu’il ne faut pas en avoir peur.
Mais si tu as froid dans ton petit cœur parce que leur présence te manque beaucoup trop, alors regarde le ciel : l’étoile qui brille le plus est celle qui te sourit.

Elle t’envoie les rayons de l’amour et le plus beau rêve qui bercera ta nuit.



Polly Estaires 04/05/07

Publié dans Les contes de Polly

Commenter cet article

Amanéda 18/02/2009 12:38

Une belle histoire pour évoquer la mort avec les enfants sans trop de tristesse.
Bisous

polly 22/02/2009 20:38



Sujet très délicat à aborder avec les enfants.
Je crois que j'aurais aimé que m'en parle ainsi lorsque j'étais petite ; celà m'aurait peut-être éviter bien des angoisses et des nuits blanches de peur de ne pas me réveiller...
Bisous et merci de ce passage Amanéda.